Mon fils, le monde est fake jusqu’à preuve du contraire

Quand j’ai vu cette magnifique photo partagée par une amie où une proie recueille la progéniture à bout de force d’un de ses prédateurs pour le conduire jusqu’à un plan d’eau pour lui sauver la vie, comme les 29 mille personnes à avoir aimé la photo, mon coeur de mère s’est attendri, mes épaules se sont relâchées et j’ai émis un petit “Onnnnnn, c’est donc bien beau!”. À priori, n’avez-vous pas eu, vous aussi, ce petit instant d’attendrissement?

Publicités

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑